Accueil. Revenir à la page "Sports en Bigorre".

Sports dans les Hautes-Pyrénées

Le rugby

Le rugby n'est pas le sport le plus pratiqué dans les Hautes-Pyrénées (en nombre de licenciés), mais c'est de loin le plus populaire. Les tribunes, même des petits clubs de villages, sont toujours copieusement garnies.

A découvrir également, nos deux pages spéciales :

Histoire du rugby en France. Quelques photos de clubs du 65.

A l'origine, tous les jeux de balle s'appelaient « football ». Puis selon les changements dans les règles et l'apparition des compétitions, ces jeux se sont divisés en plusieurs sports indépendants : football, rugby, football américain, australien, jeu à XIII, etc.

Le rugby arrive dans notre département vers 1900. Des demandes d'utilisation de terrains sont mentionnées dans les archives de certaines communes. Si au début, ce sont de simples associations, les clubs sont officiellement créés à partir de 1901.

Le stade Jules Soulé est inauguré le 17 novembre 1907 (territoire de Séméac).

Le rugby devient populaire dans les écoles, à l’armée...

Photo exceptionnelle d’une partie de rugby à l'école St-Jean à Tarbes.

Le stade Jules Soulé attirait les foules. On l’appelait aussi stade de la route de Sarrouilles.

Le mythique stade Jules Soulé existe encore, mais hélas, il est à l'abandon (photo 2009).

Voici deux photos du Tarbais Jean Dupuy, dit « Pipiou » au stade Jules Soulé. C’était l’un des meilleurs joueurs de rugby de son époque. Observez le nombre impressionnant de spectateurs.

Notre site a retrouvé deux photos exceptionnelles d'un match joué par Tarbes contre Cardiff le 28 mars 1910. Observez les spectateurs jusque dans les arbres !

28 mars 1910 (légende de la photo) : « Sur une touche, Reich fait une magnifique échappée, traverse les lignes adverses et va marquer entre les poteaux ».

Le rugby se développe rapidement dans toutes les communes du département car il correspond bien à la mentalité des Bigourdans. Ici une photo de l'équipe de Séméac vers 1920.

Les équipes de Tarbes, Lourdes et Bagnères sont régulièrement en finale du championnat de France. Ici l'équipe de Lourdes au Parc des Princes (à Paris) en 1945.

Revenir à la page "Sports en Bigorre".

Le rugby au collège de Vic-en-bigorre vers 1910.

En 1912 est créé le Comité Armagnac-Bigorre à cause d'une grande rivalité entre les deux clubs du Comité des Pyrénées : Tarbes et le Stade toulousain. En effet, un seul club pouvait se qualifier pour les championnats de France.

Date de création « officielle » des clubs :

1901 : Tarbes

1910 : Adé

1911 : Lourdes - Vic-Bigorre - Maubourguet - Castelnau R-Basse - Castelnau-Magnoac

1912 : Trie-sur-Baïse

1913 : Lannemezan - Bagnères

1917 : Juillan

1919 : Séméac

1921 : Tournay - Laloubère

1933 : Ossun

1944 : Argelès-Gazost

1947 : Capvern - Saint-Lary

1950 : entente Bazet-Andrest

1954 : Ibos

1974 : Aureilhan

1976 : Marquisat-Louey - Pouyastruc

1977 : Baronnies

1980 : Azereix

1981 : ESCA-Luc

1985 : Ayguette

2002 : Rabastens

2004 : Oursbelille-Bordères

Voici ce qu'on peut lire au dos de cette photo prise vers 1910 au stade Jules Soulé : « Tarbes a été assez gai cet hiver par ces matchs de football, car nous les avons suivis tous avec grand intérêt. Je vous envoie une vue prise pendant le match de championnat des Pyrénées. »


C’était le temps où le rugby s’appelait football...

à Bagnères-de-Bigorre.

Le 4 janvier 1969 est inauguré le stade Maurice-Trélut à Tarbes. M. Francis Guérin a eu l’amabilité de nous envoyer ces deux clichés pris juste après la construction du stade.

Le rugby est entré dans l’ère moderne.

Tarbes, Champion de France 1920, en exhibition à Paris au Parc-des-Princes. Les protégés de Jules Soulé sont demandés partout. Ici une rencontre contre le Stade Français en décembre 1920. Jules Soulé était naturellement présent, en tenue sur la touche, pour remplacer le premier Tarbais indisponible. Tarbes était aussi renforcé par Larrieu, un de ses anciens joueurs, en voyage de noces à Paris ! Tarbes (en blanc), très supérieur, l’emporta.

Demi-finale du Championnat de France 1920 (à Narbonne) : Tarbes - US Perpignan : 16-8

Le championnat de France de rugby 1919-20 est le premier organisé après la Première Guerre mondiale. Le Stadoceste tarbais est champion de France après avoir battu Perpignan et Bordeaux en poule demi-finale et le Racing club de France en finale. Ce sera le premier des deux titres de champion de France de Tarbes (1920 et 1973).