Le Tour de France dans les Hautes-Pyrénées
Aller directement à la page 2 (après 1945). Accueil. Revenir à la page "Sports en Bigorre".

Sports dans les Hautes-Pyrénées

Tour de France - page 1

Nous n'allons pas entrer dans le détail de l'histoire du Tour de France (de nombreux sites spécialisés existent). Notre but est de montrer quelques images du Tour dans les Hautes-Pyrénées. N'hésitez pas à nous envoyer vos images (même récentes) des coureurs sur fond de Pyrénées (montagne ou village).

Traversée de Barèges après la descente du Tourmalet. Probablement vers 1910-1920, en observant la tenue des coureurs et la voiture.

Tour de France 1913

Voici un des épisodes les plus célèbres de l'histoire du Tour : Le coureur Eugène Christophe constate que sa fourche est en train de se briser dans la descente du Tourmalet. Le règlement interdisant alors toute assistance en course, le coureur dut lui-même trouver une forge à Sainte-Marie-de-Campan après une marche d’environ 10 kilomètres et réparer sa fourche. L’incident donne quatre heures d’avance aux premiers du peloton, et tous les rêves de victoire finale dans la Grande Boucle 1913 s’envolent. Depuis, une plaque commémorative est visible sur la forge. Notez que sur le Tour de France 1919, Eugène Christophe a été le premier porteur du maillot jaune de l'histoire du Tour.

Tour de France 1921

6 juillet : Voici encore la fameuse étape Bayonne-Luchon, longue de 326 km. En photo le Belge Albert Dejonghe dans le Tourmalet. Vainqueur cette année-là Le Belge Léon Scieur.

Voir d'autres photos du Tour 1921.

Tour de France 1923

Un petit rafraîchissement pour le Belge Hector Heusghem dans le Tourmalet. Heusghem est un peu le Poulidor de l’époque (2e des Tours 1920 et 1921).

Voir d'autres photos du Tour 1923.

Tour de France 1924

2 juillet : L’Italien Ottavio Bottecchia (ici dans le Tourmalet), remporte l’étape Bayonne-Luchon. Il a porté le maillot jaune de la première à la dernière étape.

Voir d'autres photos du Tour 1924.

Tour de France 1926

Le Belge Lucien Buysse réalise une traversée des Pyrénées de haut vol qui lui permet de remporter sans problèmes son premier Tour de France. Il pointe en huitième position à 22 minutes de Van Slembrouck avant l'étape dantesque entre Bayonne et Luchon. Après une étape de plus de 17 heures, Buysse est leader avec plus de 36 minutes d'avance sur le deuxième du classement général. On voit sur cette photo Buysse dans la montée du Peyresourde, remarquez l'état de la route ! Ce fut une journée épouvantable ; certains coureurs devant uriner sur leurs mains à cause des doigts gelés et la roue libre était souvent bloquée par la boue. Le dernier de l'étape, un certain Besnier a mis 22 heures 47 minutes !

Voir d'autres photos du Tour 1926.

Tour de France 1928


Le Luxembourgeois Nicolas Frantz dans la montée de l'Aubisque. Frantz sera leader du classement général de la première à la dernière étape.

Voir d'autres photos du Tour 1928.

Tour de France 1930

Nous sommes dans le 10 juillet 1930, dans la neuvième étape Pau-Luchon. Benoît Fauré (ici de dos) terminera 5e de l’étape derrière l’Italien Alfredo Binda. Ce tour sera marqué par l’apparition de la caravane publicitaire et par le premier reportage radio « en direct » du Tour.

Voir d'autres photos du Tour 1930.

Tour de France 1933

Beaucoup de monde dans le Tourmalet pour l'étape Luchon-Tarbes.

Voir d'autres photos du Tour 1933.

Tour de France 1934

L'étape Ax-Luchon du 21 juillet 1934 est restée dans les mémoires pour le sacrifice de René Vietto pour son leader Antonin Magne. Alors que Vietto caracole en tête au sommet des cols, il apprend que Magne est accidenté. Vietto rebrousse chemin et remonte à contre-sens pour donner son vélo. Ce sacrifice lui vaudra une grande popularité à 20 ans dans le Tour de France... qu'il ne remportera jamais. Sur cette photo, l’étape du lendemain Luchon-Tarbes : René Vietto et Sylvère Maes en plein effort dans le Peyresourde.

Voir d'autres photos du Tour 1934.

Tour de France 1936

Montée du Tourmalet lors de l'étape Luchon-Pau remportée par le Belge Sylvère Maes (futur vainqueur de l'épreuve).


Voir d'autres photos du Tour 1936.

Un tableau récapitulatif du Tour de France jusqu’en 1939. Merci à Guy Pech pour cette contribution.

Tour de France 1927

L’étape Bayonne-Luchon tient toutes ses promesses. Ici le Français Fernand Moulet dans le Tourmalet, qui finira dans les profondeurs du classement loin derrière le Luxembourgeois Nicolas Frantz.

Voir d'autres photos du Tour 1927.

Une anecdote est restée dans les mémoires, celle de l’Italien Gordini qui s’est échappé depuis le départ de Bayonne, tiré par une voiture à laquelle il était relié par un fil de nylon accroché à un bouchon de liège tenu entre ses dents. Sa tactique ne put fonctionner dans le franchissement des cols et il dut se résoudre à terminer l’étape dans les profondeurs du classement…

Tour de France 1910

Gustave Garrigou, premier coureur à franchir le Tourmalet sans poser le pied à terre (1910).

Le Tour 1910.

Voici l’étape la plus extraordinaire de l’histoire du Tour de France Luchon-Bayonne. Elle a été racontée de manière formidable par Jean-Paul Rey dans son livre « L’étape assassine ». Nous avons créé une page spéciale (lien ci-dessous) :

Tour de France 1931

Nous sommes à Lannemezan (dont on voit la Mairie) dans la 9ème étape Pau-Luchon. Antonin Magne, vainqueur de l’étape, traverse la commune à toute vitesse.

Voir d'autres photos du Tour 1931.

Tour de France 1932

L’Allemand Oskar Thierbach dans le Tourmalet (5e étape Pau-Luchon). C’est un Tour encore remporté par André Leducq. Thierbach terminera 34e de cette étape et 7e au général.

Voir d'autres photos du Tour 1932.

Tour de France 1938

Vissers, Bartali, Gianello et Vervaecke montent l'Aubisque lors de l'étape Pau-Luchon. Le Belge Félicien Vervaecke gagne l'étape et s'empare du maillot jaune.

Voir d'autres photos du Tour 1938.

Puis vint la guerre...


Aller à la page 2 (après 1945).

Tour de France 1929


Le Béarnais Victor Fontan, leader au général et maillot jaune, chuta dans les Pyrénées lors de la 10e étape alors qu'il était en tête, cassant la fourche de son vélo. Malheureusement, le règlement cette année-là, prévoyait que chaque coureur devait finir l'étape avec le vélo avec lequel il l'avait débuté. Fontan dut utiliser un vélo d'emprunt. Il en trouva un et parcourut de nombreux kilomètres avec son vélo cassé attaché dans le dos. Malgré son courage, Fontan dut abandonner la course à Tarascon, en pleurs. Cette règle fut supprimée l'année suivante pour le Tour de France 1930. On voit Fontan sur cette photo, ajustant la selle de son vélo d'emprunt.

Voir d'autres photos du Tour 1929.

Tour de France 1937

Montée du Tourmalet lors de l'étape Luchon-Pau. Vissers, Maes et Vervaecke à 300 mètres du sommet.  Ce Tour est marqué par l’autorisation du dérailleur pour la première fois et par l’abandon de Sylvère Maes (BEL) et de toute l’équipe belge alors qu’il est maillot jaune. Ceci pour une pénalité de 15 secondes qui provoqua sa colère.


Voir d'autres photos du Tour 1937.

Tour de France 1911

L’étape Luchon-Bayonne est reconduite. Ci-contre Paul Duboc (deuxième du Tour à Paris), après avoir mené et lâché tous ses adversaires au début de l’étape, se voit terrassé au col d’Aubisque par des maux de ventre et des vomissements. Il reste 1 heure et 15 minutes avant de repartir, pour finir 21ème de l’étape.

Voir d'autres photos du Tour 1911.

Tour de France 1912

Toujours l’étape Luchon-Bayonne, qui sera un grand classique des premiers Tours de France. Ce Tour est remporté par le Belge Odile Defraye (photo ci-contre). C’est bien entendu la première victoire belge sur le Tour de France. Et c’est aussi la dernière fois que le classement général se fait « aux points ».

Tour de France 1914

C’est un Tour remporté par le coureur belge Philippe Thys (photo ci-contre) qui fut leader du classement général de la première à la dernière étape. A la fin du tour, presque tous les coureurs sont appelés à servie sous les drapeaux, car c’est la mobilisation générale. Nombre d’entre-eux perdront la vie.

Tour de France 1919

Nous sommes le 9 juillet dans l’étape Bayonne-Luchon. C’est le premier Tour après-guerre. Firmin Lambot, futur vainqueur du classement général, suit Honoré Barthélémy, futur vainqueur de l’étape. Ce Tour voit la création du maillot jaune dont le premier porteur fut Eugène Christophe (le 19 juillet au départ de Grenoble). Christophe le malchanceux perdra le Tour à l’avant-dernière étape sur … bris de fourche, comme en 1913 !

Tour de France 1939

C’est l’étape Pau-Toulouse du 19 juillet. Un coureur, Dante Gianello (FRA), franchit un pont près de Barèges.

Voir d'autres photos du Tour 1939.

Tour de France 1925

1er juillet : Léon Despontins et Eugène Dhers dans le Tourmalet. Le Tour sera remporté encore une fois par Ottavio Bottecchia.

Voir d'autres photos du Tour 1925.

Tour de France 1935

Sur cette photo, les Italiens Ambrogio Morelli et Orlando Teani gravissent le Tourmalet avec aisance. Nous sommes dans 16e étape Luchon-Pau. Morelli va gagner l’étape et sera deuxième du classement général à Paris lors de ce Tour remporté par Romain Maes (BEL). Lors de la première étape entre Paris et Lille, Romain Maes franchit un passage à niveau juste avant que ses principaux rivaux ne se retrouvent bloqués par un train. Romain Maes s'empare donc du maillot jaune dès le début du Tour. Ses six minutes d'avance lors de la première étape semblent justes face à des grimpeurs comme Antonin Magne mais profitant d'abandons et jouant son va-tout, le Belge conservera le maillot jaune durant tout le parcours. Sans cet incident, c’est peut-être Morelli qui aurait gagné ce Tour.

Voir d'autres photos du Tour 1935.

Quelques dates sont à connaître :
1903 : création du Tour
1910 : premier passage dans les Pyrénées
1911 : premier passage dans les Alpes
1915 à 1918 : pas de Tour (guerre)
1919 : création du maillot jaune
1940 à 1946 : pas de Tour (guerre)


Dix étapes pyrénéennes historiques (d'après le journal L'Equipe) :
1 :
15 juillet 1969 (Merckx)
2 :
6 juillet 1926 (Buysse)
3 :
21 juillet 1910 (Lapize)
4 : 16 juillet 1986 (Hinault)
5 :
13 juillet 1947 (Robic)
6 :
12 juillet 1971 (Ocaña)
7 :
21 juillet 1954 (Vietto)
8 : 19 juillet 1991 (Indurain)
9 :
2 juillet 1924 (Bottecchia)
10 :
12 juillet 1961 (Les nains de la route !)

Où trouver une photo du Tour de France dans votre commune  ?


Argelès-Gazost : 1910-1929-1931-1934-1937-1952-1954-1956-1958

Arreau : 1922-1926-1934-1937-1962

Arrens-Marsous : 1927-1934-1937-1957

Bagnères-de-Bigorre : 1934-1952-1963

Barèges : 1913-1936-1947-En attendant le Tour (1950-1960)

Bénac : 1956

Campan : 1931-1934-1935-1949-1951-1955-1958

Lannemezan : 1931

Lourdes : 1948-1956

Luz-Saint-Sauveur :1929-1931-1948-1953

La Mongie : 1955-1967-1970-1971

Le Pla d’Adet : 1974-1981

Pierrefitte-Nestalas : 1939

Saint-Pé-de-Bigorre : 1956

Sarrancolin : 1939

Tarbes : 1934-1951

Eugène Christophe, légende du Tour.

Jean-Paul Rey nous offre ce superbe diaporama (mettez le son) :

Voir d'autres photos du Tour 1913. Voir la statue d'Eugène Christophe.

Tour de France 1920

Nous sommes le 7 juillet 1920 dans la 6ème étape Bayonne-Luchon qui sera remportée par le Belge Firmin Lambot (vainqueur au général Philippe Thys - Belgique). Sur 113 coureurs au départ, il n’en restait plus que 48 au soir de la 4ème étape ! Sur la photo ci-contre : Scieur, suivi de Masson passent non loin du sommet du Tourmalet.

Voir d'autres photos du Tour 1920.

Tour de France 1922

Firmin Lambot (Bel.) devient le coureur le plus âgé vainqueur d’un Tour de France à 36 ans. Il avait déjà gagné en 1919. On le voit ici dans l’ascension du col d’Aubisque lors de l’étape Bayonne-Luchon, remportée par Jean Alavoine.

Voir d'autres photos du Tour 1922.

Visitez aussi nos pages spéciales : Le Tour de France Insolite - Fresque du Tour à Lugagnan

Les Tours 1994, 2006, 2008, 2014 et 2015 (Loucrup, Orincles et Montgaillard)